Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de La Compagnie de l'Ourson Blanc

Retour sur le projet CYRANO - 2011

, 10:44am

 

CYRANO DE BERGERAC - Montreuil-sur-Maine Spectacle de plein air

 1-2-3-7-8-9-10-13-14-15-16 JUILLET 2011

 

à 21H30 - Place de l'église

 

Réservations au 02.41.76.50.65

 

 Affiche Cyrano 1

 

 

 montreuil

 

 

 

LE MOT DU METTEUR EN SCENE

 

 

  BC

 

L'âme de Cyrano au cœur de Montreuil sur Maine

 

"A regarder le monde s'agiter et paraître

En habit d'imposture et de supercherie

On peut être mendiant et orgueilleux de l'être

Porter ses guenilles sans en être appauvri"

 

 

John Steinbeck décrit les marginaux, Tenessee Williams les désaxés, Victor Hugo les misérables. Edmond Rostand porte un regard pertinent sur les infortunés.

 

Cyrano de Bergerac est une ode à tous ceux que la société met de côté, à tous les "petits" écrasés par "les grands". L'homme peut naître laid, pauvre, seul et ne rien perdre de son panache, son courage, sa verve et sa force morale.

 

Avec en poche tous ces mots qui nous parlent de passion, depuis la route de Chambellay, prendre les chemins de traverse, arriver à Montreuil-sur-Maine par un petit sentier fait de marches descendant vers la rivière, un chemin de croix à l'envers. La Mayenne est là. Bruyante, à hauteur du barrage qu'elle franchit près du moulin.

 

Marcher sur le chemin de halage qui la borde, passer l'écluse. L'eau, soudain, redevient calme et silencieuse. Et comme dans la Gazette dans "Le Pape des escargots" d'Henri Vincenot, parler  aux oiseaux… Ils vous répondent de leur chant. Marcher encore au fil de l'eau et s'arrêter.

Le tableau est beau et force le respect.

L'église est perchée tout là-haut, telle une sentinelle. C'est un petit Mont Saint-Michel terrien.

L'histoire de Cyrano commence là, au pied de la montée. Rue des Hauts de Mayenne, ruette Girard, petites maisons et murets de pierre.

 

Le tumulte est de l'autre côté. La cour du prieuré aux fouaces chaudes et Bergerac blanc et rouge. Un campiello goldonien !

 

La place monte vers l'église au fond. Elle est remplie ce soir de bourgeois, marquis, mousquetaires, tire-laine, pâtissiers, poètes, cadets gascons, comédiens, violons, fifres, pages, enafnts, spectateurs, précieuses, comédiens… et le spectacle commence. Nous sommes en 1640. Cyrano entre en scène :

 

"Que les marquis se taisent sur leurs bancs

Ou bien je fais tâter ma canne à leurs rubans !"

 

Le soleil caresse encore et effleure les murs de l'église au vitrail classé. Le magnifique Prieuré où Cyrano sera Gazette avec Roxanne. La rôtisserie du poète Ragueneau, la maison de l'architecte et sa glycine grimpante, la place des Cadets de Gascogne et le siège d'Arras. Au loin, de l'autre côté de la Mayenne, la couleur du feu.

Un village simple, à l'ombre de Grez-Neuville et de Chenillé-Changé, Château-Gontier et Laval. On y monte, on y descend. On le trouve niché au bord de l'eau, paisible et serein…

Montreuil-sur-Maine donnera vie et habits à la grandeur d'âme de Cyrano… Avec en poche tous ces mots de Rostand qui nous parlent de passion.

 

Après "Les misérables", "La chatte sur un toit brûlant", "Des souris et des hommes"… Cyrano de Bergerac… Une nouvelle histoire à raconter.

 

Montreuil-sur-Maine...

 

"C'est un roc ! … c'est un pic ! c'est un cap !

Que dis-je, c'est un cap ?

C'est une péninsule."

                                                                                 

 

Bernard CLEMENT

 

 

LE MOT DU MAIRE

 

  Le maire

 

Bientôt, un spectacle aura lieu à Montreuil-sur-Maine impliquant la Compagnie de l’Ourson Blanc qui interprètera «Cyrano de Bergerac».

Ce spectacle offrira au public une dizaine de représentations dans la période du 3 juillet au 16 juillet 2011.

La municipalité s’est voulue réactive face à ce projet et y inscrit toute sa complicité. Ces formes de spectacles ravivent l’histoire, parfois la nostalgie, mais aussi renforcent le volet culturel qui  s’affiche au grand jour, incontournable à l’équilibre humain.

Ce spectacle évoluera sur la place de l’Eglise et ses environs où nous serons transportés l’espace de quelques heures, plusieurs siècles en arrière. La faisabilité de ce projet aboutit grâce à la complicité des riverains qui en acceptent la contrainte, validant aussi un arrêt sur image de leur patrimoine.

Merci donc à toutes les personnes qui s’engagent dans cette démarche. Un clin d’œil plus particulier à tous les bénévoles, clé de réussite et dont la manifestation fait retentir la commune de Montreuil-sur-Maine au-delà de ses frontières qui gagne ainsi chaque jour à se faire connaître et reconnaître au travers de l’identité qui la caractérise.

Venez nombreux à Montreuil-sur-Maine savourer une tranche de vie, mise en valeur par des acteurs dont la passion vous fera vibrer.

 

Le Maire,

Michel CHESNEAU

 

  HA 19 03 10 2

 

 

 

La pièce : « Cyrano de Bergerac »

 

Plus qu'un tableau historique faisant se croiser des personnalités célèbres comme d'Artagnan ou Corneille, l'œuvre consiste avant tout en une série de tableaux somptueux, débauche de personnages, d'objets, de mets et de pâtisseries, de duels à l'épée et de champs de bataille, d'effets scéniques. Le résultat tient à la fois de la tragédie, par le sacrifice amoureux de Cyrano, et du drame romantique par son aspect pathétique.

Le succès de Cyrano fut considérable et son personnage-titre, devenu aujourd'hui, à l'instar de Hamlet ou Don Quichotte, un archétype humain, est inspiré d'un personnage réel, écrivain français contemporain du héros de la pièce : Savinien de Cyrano de Bergerac.

 

Cyrano, le véritable

 

Contrairement au héros de la pièce, Savinien de Cyrano de Bergerac n'est pas gascon mais issu d'une vieille famille parisienne qui tirerait son nom « Bergerac » d'une terre située en vallée de Chevreuse. Savinien est un esprit fort et libertin, batailleur, querelleur et rebelle, doté d'un nez surdimensionné et qui, comme le héros de Rostand, s'engage au côté des Cadets de Gascogne au sein de la garde royale commandée par Carbon de Casteljaloux (que l'on retrouve également dans la pièce).

Blessé au siège d'Arras, il quitte la compagnie pour se consacrer à des études scientifiques et à la littérature. « Etats et Empire de la lune » est considérée par certains comme la première œuvre littéraire d'anticipation en France. L'auteur y laisse aller son imagination visionnaire et libertine. On retrouve d'ailleurs trace de cet intérêt pour les choses de l'espace dans certains alexandrins que Rostand prête à son Cyrano.

 

 

L’auteur : Edmond Rostand

 

 

Né à Marseille en 1868 dans une famille aisée, Edmond Rostand vient à Paris pour y suivre des études de droit avant de se consacrer à la poésie et à sa carrière dramatique. Il demeure cependant un nostalgique de la province dont il se fait le chantre dans ses textes.

Bien que soutenu par la grande tragédienne Sarah Bernhardt, E. Rostand ne rencontre qu'un succès d'estime jusqu'en 1897, année durant laquelle il noue avec le succès, aussi inattendu que foudroyant et jamais démenti depuis lors avec son chef-d'oeuvre « Cyrano de Bergerac ».

Edmond Rostand apparaît d'ailleurs aujourd'hui comme l'homme d'une seule œuvre mais à travers elle, il a touché juste et fort, en y incarnant la bravoure et les bravades d'un héros romantique généreux, amoureux blessé par le sentiment profond de la disgrâce. Le soir de la première, le rideau se releva plus de quarante fois sous les ovations d'un public émerveillé et touché par un spectacle fort différent des autres productions de l'époque.

 

 

Un Petit Paris au cœur de Montreuil-sur-Maine…

 

Le village semble s'être érigé autour d'une longue rue étroite et sinueuse, se dirigeant en forte pente vers la Mayenne. A mi-parcours, là où s'amorce la descente vers la rivière, la voie longe une place triangulaire en balcon, entourée d'un ensemble de demeures aux styles à la fois variés et cohérents. Au fond, l'église ferme l'angle le plus étroit de la place ; à l'opposé, débouchant sur l'axe principal et faisant angle, la ruette Girard amorce sa montée vers le haut du bourg.

  

Le charme du lieu réside dans son aspect « faubourg » du vieux Paris, à la fois populaire et bourgeois, rural et citadin, presque médiéval. Et c'est sans doute cette diversité qui a déterminé ce choix. Il permettra d'évoquer en un espace restreint la grande variété de lieux nécessaires aux actions : l'hôtel de Bourgogne, où se situe le début de la pièce, la pâtisserie Ragueneau, la demeure de Roxane et sa fameuse scène du balcon, le champ de bataille au siège d'Arras et enfin le couvent.

C'est d'ailleurs une des caractéristiques de « Cyrano de Bergerac » que d'avoir autant échappé aux règles régissant le théâtre de cette fin du XIXe siècle. Edmond Rostand a fait voler en éclats les notions d'unité de lieu, de temps et d'action.

La place de l'église de Montreuil-sur-Maine semble parfaite pour traduire en plein air à la fois l'audace de l'auteur et la faconde de son personnage-titre.